{FJA} French Jedi Academy
Ce forum est inactif et les inscriptions sont fermées.
Si tu souhaites nous suivre, nous avons déménagé ici http://french-jedi-academy.forumactif.org/

L'équipe {FJA}

{FJA} French Jedi Academy

Sur Jedi Academy, les Français ont perdu une guerre, mais il reste des survivants...
Rejoignez la French Jedi Academy !

 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Encyclopédie des Mandaloriens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Encyclopédie des Mandaloriens   Sam 13 Juil - 12:27


 Les Mandaloriens  


Ayant vu le sujet de Fordho sur les Clones Troopers, je me suis dit que les Mandaloriens ont eux aussi droit a leur encyclopédie ! Je ne vais pas le répéter, je mettrai un Mandalorien chaque semaine avec son histoire. Et je commence maintenant !


Mandalore L’Indomptable



Le chef de guerre taung connu sous le nom de Mandalore l'Indomptable, ou Te Kandosii Mand'alor en Mando'a, fut l'avant-dernier représentant de son espèce à occuper le titre glorieux de commandant des Mandaloriens. Le nom de Mandalore définit en fait plus un grade dans les rangs des Mandaloriens qu'un personnage unique. Le titre de Mandalorien se transmet de guerrier en guerrier, mais à la suite de la Grande Guerre des Sith et des guerres mandaloriennes, on suppose que ce titre tomba en désuétude progressivement. Quoi qu'il en soit, le terme de Mandalore pour désigner le chef des Mandaloriens n'est plus utilisé depuis fort longtemps, probablement au moment où les coutumes de transmission du pouvoir ont changé dans la société mandalorienne.

 Le Mandalore qui reste le plus célèbre dans l'histoire, et dont il est question ici, est celui qui vécut 4.000 annés avant la chute de la République, et qui entra au service du célèbre Ulic Qel-Droma durant la Grande Guerre des Sith. Chef suprême de tous les Mandaloriens, Mandalore dirige ses troupes au combat, et conquiert des planètes pour l'honneur et la gloire de son peuple. Vénéré par ses hommes, il est un combattant exceptionnel et un excellent tacticien. Mandalore rencontre Ulic Qel-Droma dans les plaines d'Harkul, sur la planète Kuar. C'est là que les deux hommes se livrent un duel farouche. Malgré sa force et son expérience du combat, le chef des Mandaloriens ne peut rien contre un Seigneur des Sith et même lui doit s'incliner devant la puissance de son adversaire, qui le jette au sol. Mais au lieu d'être tué par Ulic, Mandalore se voit proposer de le rejoindre avec tous les Mandaloriens, et d'entrer à son service pour combattre la République.
 
 C'est ainsi que les Mandaloriens entrent en guerre aux côtés des Sith et des Krath, contrôlés eux aussi par Ulic Qel-Droma. Très rapidement, Mandalore conduit ses hommes de victoire en victoire, jusqu'à l'assaut de Coruscant. Alors que la défaite de la République semble proche, la compagne d'Ulic, Aleema Keto choisit de le trahir et ordonne le repli alors que le Seigneur des Sith est isolé. Mandalore obéit à sa supérieure, sans toutefois avoir toutes les cartes en main. Ce n'est que plus tard qu'il comprend toute l'étendue de la fourberie d'Aleema. Pour délivrer son maître Ulic, Mandalore n'a d'autre choix que de demander l'aide d'un puissant allié : Exar Kun. Les deux hommes, accompagnés de quelques gardes du corps, se rendent sur Coruscant. Là, les pouvoirs d'Exar Kun leur permettent de délivrer Ulic Qel-Droma au nez et à la barbe des Jedi et des soldats républicains, qui sont largement dépassés par les pouvoirs exceptionnels d'Exar Kun.
 
 Une fois Ulic revenu à son poste, Mandalore lui révèle la traîtrise d'Aleema, dont le jeune Sith ne tarde pas à se débarrasser... la guerre peut alors continuer de plus belle. Les Mandaloriens participent alors à plusieurs assauts, notamment sur Ossus. Mais c'est un autre objectif, Onderon, qui va sonner le glas de Mandalore. Alors que ses troupes ont fort à faire contre les Chevaucheurs de Bêtes, qui ont l'avantage d'avoir beaucoup d'expérience dans la lutte contre les créatures ailées - qui se rapprochent beaucoup des droïdes de guerre Basilisks - Mandalore doit faire face à une flotte républicaine arrivée en renfort. Totalement submergé par les forces ennemies, le chef des Mandaloriens ordonne le repli général vers la lune de Dxun, où il pense regrouper ses forces. Malheureusement, la monture de Mandalore est touchée par un tir, et il s'écrase dans l'épaisse jungle de Dxun, isolé du reste de ses hommes. C'est là qu'il est attaqué et tué par plusieurs bêtes féroces qui peuplent la lune.

 Les survivants des Croisés Mandaloriens, partis à sa recherche, ne trouveront finalement que des traces de lutte, et surtout le casque de leur chef. Le soldat taung qui fit cette découverte devint, comme le voulait la tradition, le nouveau Mandalore, et devint ainsi Mandalore l'Ultime.




Dernière édition par Général Mando le Ven 2 Aoû - 1:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Encyclopédie des Mandaloriens   Mar 16 Juil - 2:47

Nouvelle semaine = Nouveau Mandalorien, et on continue dans la chronologie avec :


Mandalore L'Ultime



Successeur de Mandalore l'Indomptable, tué sur Dxun en -3996, Mandalore l'Ultime - ou Te Ani'la Mand'alor en Mando'a - est ainsi nommé car il fut le dernier représentant de son espèce à prendre le titre de Mandalore, chef suprême des clans mandaloriens. A la fin de la Grande Guerre des Sith, lorsque les Mandaloriens furent défaits sur Ondéron par une force conjointe des défenseurs locaux et d'une flotte républicaine, les survivants mandaloriens se réfugièrent sur la lune de Dxun pour échapper à leurs poursuivants. C'est là que Mandalore l'Indomptable fut attaqué et tué par l'une des nombreuses créatures sauvages peuplant la jungle locale. Après avoir trouvé le corps sans vie de son chef, le guerrier taung récupéra son masque et prit le titre de nouveau Mandalore.

 Mandalore l'Ultime est resté célèbre dans l'Histoire pour avoir été à l'origine de la création des Néo-croisés Mandaloriens ( Neo Crusaders ), suite à la débâcle subie pendant la Guerre des Sith, durant laquelle les Croisés Mandaloriens avaient été battus à plate couture. Bien décidé à ne pas en rester là, Mandalore l'Ultime rassembla ses troupes et entama le conflit qui fut connu sous le nom de Guerres Mandaloriennes, contre les forces de la République. Bien que commencée sous les meilleurs auspices pour les Mandaloriens, cette guerre tourna finalement à l'avantage des Républicains lorsqu'un groupe de Jedi, mené par Revan ( Avant qu'il ne devienne Darth Revan ) et Malak, parvint à battre les Mandaloriens au cours d'une série de batailles furieuses. Lors de la Bataille de Malachor V, Mandalore l'Ultime fut finalement tué par Revan et ses armées écrasées. A la suite de la mort de leur chef, les Mandaloriens cessèrent les hostilités et les Guerres Mandaloriennes prirent fin. Canderous Ordo devint alors le nouveau Mandalore autoproclamé et entreprit de réunir les clans mandaloriens sous sa bannière.




La prochaine fiche vous racontera l'histoire de Canderous Ordo !
Revenir en haut Aller en bas
Paundarlo
Seigneur
avatar

Messages : 1018
Date d'inscription : 05/07/2013
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Encyclopédie des Mandaloriens   Mar 16 Juil - 11:14

Canderous Ordo cela me fait penser a Kotor 1 avec canderous qui est mandalorien ! Si c'est lui j'ai hate de voir sa !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Encyclopédie des Mandaloriens   Mar 23 Juil - 1:29

Canderous Ordo


Canderous du Clan Ordo vécut environ 4000 ans avant la Bataille de Yavin à l’époque des Guerres Mandaloriennes et fut recruté par Mandalore l’Ultime pour faire partie des Néo-Crusaders après la défaite des Croisés Mandaloriens en 3996 avant BY.

A l’épode des Guerres Mandaloriennes, Canderous fut promu commandant, et fit partie du peu de hauts-gradés à avoir survécu à la bataille de Malachor V, comme Cassus Fett, commandant en second de Mandalore l’Ultime.

Pendant treize ans, avant que les Mandaloriens n’envahissent la République en 3963 avant BY, les Mandaloriens pillèrent les ressources des mondes qu’ils conquirent en dehors de la juridiction républicaine. Parmi les nombreuses batailles des Guerres Mandaloriennes, on sait que Canderous Ordo participa à la Première Bataille d’Althir, lors de laquelle il vainquit une flotte dix fois plus importante que la sienne, ce qui lui valut le commandement de la totalité d’une sous-section de son clan.

Malgré le fait que les choses commencèrent à mal tourner pour le peuple Mandalorien lorsque Revan prit part à cette Guerre, Canderous fut de plus en plus attiré par le challenge que représentait la République. Revan n’avait aucun scrupule à laisser des planètes sans importance sans défense afin de concentrer leurs défenses sur les planètes les plus importantes. Revan n’utilisait pas seulement des tactiques standards au combat : feintes, contre-attaques, tromperies étaient sa façon de combattre. Sa violence, sa ténacité et sa subtilité firent de Revan une sorte de héros aux yeux de Canderous. Finalement les Guerres Mandaloriennes prirent fin sur Malachor V où Mandalore l’Ultime fut tué et l’Armée Mandalorienne décimée.

N’ayant plus de chef et s’étant beaucoup affaiblis, les Mandaloriens se séparèrent et ne formèrent plus vraiment un peuple uni. Canderous se rendit sur la planète industrielle Taris et devint mercenaire. Il finit par se faire une solide réputation et fut engagé comme garde du corps et homme de main par Davik Kang, le chef local de l’Echange, une organisation criminelle d’envergure galactique. Trois ans après la fin des Guerres Mandaloriennes, Revan et Malak qui avaient disparu de la circulation, réapparurent à la tête de l’Armée Sith et déclarèrent la guerre à la République : c’était le début de la Guerre Civile des Jedi. Taris fut bientôt conquise par les Sith et un blocus fut mis en place. Lassé de sa vie d’homme de main et désireux de participer à de nouvelles batailles pour la gloire, Canderous décida qu’il était temps pour lui de quitter Taris. Mais il ne pouvait pas passer le blocus Sith seul.

A ce moment il rencontra un groupe de voyageurs mené par la Jedi Bastila Shan et le héros de guerre Carth Onasi qui cherchaient eux aussi à quitter Taris. Canderous passa alors un marché avec eux : s’ils volaient les codes permettant de passer le blocus, il leur fournirait un vaisseau. Il commanda le droïde astromécano T3-M4, spécialement conçu pour le piratage informatique et le confia à ses nouveaux alliés. Grâce aux capacités de T3-M4 et à leurs talents de combattants, les membres du groupe de Bastila purent se procurer le code et rejoignirent Canderous. Celui-ci les fit inviter chez Davik Kang et quand personne ne fit attention à eux, ils tentèrent de s’emparer du vaisseau personnel de Davik, l’Ebon Hawk. Davik et le chasseur de prime Calo Nord tentèrent de les arrêter mais à ce moment Dark Malak ordonna le bombardement de Taris et le hangar s’effondra sur eux tandis que Canderous et ses compagnons s’enfuyaient à bord de l’Ebon Hawk.

Pressentant que ses nouvelles relations le conduiraient à des combats glorieux, Canderous décida de rester à bord de l’Ebon Hawk et de suivre Bastila et son charismatique ami Jedi dans leur quête de la Forge Stellaire. Ils visitèrent l’enclave Jedi de Dantooine, la planète-océan Manaan, Kashyyyk la planète des Wookies, les déserts de Tatooine et même l’Académie Sith de Korriban. Au cours de leur voyage l’Ebon Hawk fut capturé par le croiseur Sith Léviathan et ses occupants emprisonnés. Ils parvinrent à se libérer et découvrirent que leur chef Jedi n’était autre que Revan dont la mémoire avait été effacée. Bastila se laissa capturer pour que ses amis puissent s’enfuir et ils quittèrent le Léviathan. Si certains membres du groupe comme Carth, avaient maintenant du mal à faire confiance à Revan, ça ne posa aucun problème à Canderous qui respectait Revan pour sa victoire contre son peuple pendant les Guerres Mandaloriennes. Ils découvrirent par la suite la planète oubliée Rakata et la légendaire Forge Stellaire en orbite de son soleil. Revan donna les coordonnées de la Forge aux armées de la République et une immense bataille commença. Profitant de la confusion, le groupe de Revan s’introduisit sur la Forge, secourut Bastila et élimina Malak.

Revan décida alors de partir pour les Régions Inconnues afin de traquer les restes de l’Empire Sith et les éliminer. Mais il savait que ce serait une mission dangereuse et il décida qu’il devrait y aller seul. Canderous tenait à l’accompagner mais Revan lui dit qu’il avait sa propre tâche à accomplir : unir à nouveau les Mandaloriens et leur rendre leur gloire. Canderous se procura une armure Mandalorienne intégrale afin de cacher son ancienne identité et devint le nouveau Mandalore. Il voyagea dans toute la galaxie pour rechercher les survivants Mandaloriens de la précédente guerre et les rassembler. Tous acceptèrent peu à peu son autorité et le suivirent afin de construire un nouvel avenir pour leur peuple. Canderous se rendit sur Dxun, la lune d’Onderon sur laquelle les Mandaloriens avaient établi un campement durant la Grande Guerre des Sith et en fit sa base principale. En cinq ans il réorganisa toute la société Mandalorienne et prépara son peuple à mener une nouvelle guerre.

A ce moment arriva sur Dxun un groupe de voyageurs menés par l’Exilée, une Jedi ayant servit comme général sous les ordres de Revan durant les Guerres Mandaloriennes. Celui-ci voulait se rendre sur Onderon et Canderous décida de l’aider. Il lui prêta sa navette et l’accompagna dans sa recherche des derniers maîtres Jedi de la galaxie. Lorsque le seigneur Sith Dark Nihilus attaqua la planète Telos, Canderous y vit l’occasion de se venger des Sith qui avaient conduit les Mandaloriens à la défaite lors de la Grande Guerre des Sith et qui les avaient incité à déclencher les Guerres Mandaloriennes par la suite. Accompagné de l’Exilé et de ses guerriers, Canderous pénétra sur le Ravageur, le vaisseau amiral de Nihilus, alors qu’il était en orbite de Telos. Ils livrèrent de nombreux combats et finirent par tuer le Seigneur Sith. Ils posèrent alors des charges explosives à des emplacements stratégiques et firent sauter le Ravageur. Après ça, Canderous décida de quitter l’Exilée et il repartit s’occuper de son peuple. Il passa le reste de sa vie à consolider et à augmenter la puissance des Mandaloriens et à attendre le retour de son ami Revan. Il ne fait aucun doute que sans son action les Mandaloriens se seraient disloqués et auraient progressivement disparu des mémoires. Grâce à lui, son peuple connut de nombreuses autres batailles et put encore perdurer pendant des millénaires.


Canderous Ordo fut présent dans : - Star Wars : Knights Of The Old Republic

La prochaine fiche parlera des Neo-Crusaders !
Revenir en haut Aller en bas
Paundarlo
Seigneur
avatar

Messages : 1018
Date d'inscription : 05/07/2013
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Encyclopédie des Mandaloriens   Mar 23 Juil - 8:32

Je les toujours aimés de Canderous dans kotor 1 spécialiste des armes !
Revenir en haut Aller en bas
Starkiller
I ♥ Alden & Lucanakin
avatar

Messages : 3900
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : A bord du Rogue Shadow

MessageSujet: Re: Encyclopédie des Mandaloriens   Ven 2 Aoû - 8:44

Ah oui c’est vrai il est dans KOTOR 1 que de bon souvenir ce jeu  
Revenir en haut Aller en bas
http://french-jediacademy.forumactif.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Encyclopédie des Mandaloriens   Ven 16 Aoû - 13:11

Neo Crusaders Mandaloriens :




Les Néo-Croisés étaient représentés pendant les Guerres Mandaloriennes comme étant des soldats issus d’un recrutement massif d’individus d’horizons divers souhaitant rejoindre les forces de Mandalore. Or il n’en fut pas toujours ainsi. A la base les Néo-Croisés s’organisaient sur Mandalore à partir d’un petit groupe de mandaloriens souhaitant rompre avec la traditionnelle organisation militaire des Croisés pendant la Grande Guerre des Sith. Formés de guerriers indépendants agissant sous les ordres d’un commandement unique, ces derniers étaient d’excellents pilleurs mais s’avéraient moins convaincants quand il s’agissait de mettre en place une stratégie de conquête durable. Les traditions militaires et le nomadisme des Mandaloriens en étaient les principales causes. C’est pourquoi ce groupe avait souhaité intégrer un nouveau concept de guerrier mandalorien, tout en conservant avec ferveur leurs traditions ancestrales. Ils commencèrent par adopter le même type d’armure et pour la première fois, définirent une chaîne de commandement. Ils s’auto-attribuèrent dès lors le nom de « Néo-Croisés ». 

Dotés d’une discipline de fer, les Néo-Croisés, bien que regardés du coin de l’œil par la plupart des Croisés, gagnèrent en réputation notamment en accomplissant de nombreux faits d’armes sur les champs de bataille. De plus en plus de Croisés s’intéressèrent alors à ce mouvement qui semblait être en parfaite adéquation avec cette nouvelle guerre de conquête à laquelle se prêtaient les forces mandaloriennes. Ainsi des guerriers mandaloriens venaient grossir petit à petit les rangs des Néo-Croisés. 
Ceux-ci prêtèrent main forte aux Croisés à de nombreuses reprises à la fin de la Grande Guerre des Sith, mais restaient encore très minoritaires. Après la mort de Mandalore l’Indomptable, Mandalore l’Ultime son successeur remarqua le potentiel militaire dont il pouvait disposer avec une telle organisation. 

Ambitieux, il fit prendre un essor considérable à ce mouvement avec l’appui de son second, Cassus Fett. Les Néo-Croisés firent d’ailleurs l’objet d’un véritable favoritisme afin d’accélérer la conversion des Croisés en Néo-Croisés : des armures dernier cri leur étaient fournies et des moyens techniques et militaires de qualité étaient à leur entière disposition. 
Lorsque Mandalore l’Ultime plongea la galaxie dans les terribles Guerres Mandaloriennes, les Néo-Croisés avaient déjà pris une importance non négligeable puisqu’on les retrouvait sur la totalité des champs de bataille. Leur discipline et leur organisation étaient d’une aide précieuse pour mener à bien les victoires faces aux mondes républicains. Lors des premières conquêtes provocatrices des mondes à la limite de la bordure de la zone républicaine, Mandalore l’Ultime fit installer plusieurs centres de formation. C’est ainsi que les Néo-Croisés commencèrent à augmenter en effectif, en recrutant et formant de nouveaux soldats étrangers. Ceux-ci étaient formés par des Néo-Croisés expérimentés et non par des Croisés, qui partageaient toujours les terrains de guerre avec eux. Toute recrue prêtait, par la même occasion, serment aux Six Actions – Resol’Nare en Mando’a – ainsi qu’aux autres règles qu’imposait la tradition mandalorienne. 

Lorsque Mandalore l’Ultime déclara officiellement sa guerre et fit entrer les Républicains dans le conflit, son armée était alors majoritairement composée de Néo-Croisés. Cassus Fett n’hésitait d’ailleurs pas à utiliser une politique de terreur pour élargir les forces. Il imposait aux conquis de rejoindre l’armée mandalorienne, sous peine d’être réduis en esclavage. Le rectrutement se faisait du coup de manière plus massive, au détriment d’une formation beaucoup moins poussée. Nombreuses étaient les recrues qui avaient pour mission la surveillance de centres militaires, de recherches ou encore de postes d’avant-garde.




Vers une organisation hiérarchique des forces mandaloriennes

Tandis que les Croisés agissaient en tant que guerriers nomades sans s’attribuer de titres militaires particuliers, les Néo-Croisés avaient adopté une hiérarchie digne des forces armées classiques. Cela réduisait considérablement l’image du guerrier indépendant qui paraissait déjà dépassée. Les Mandaloriens étaient conduits vers une forme d’armée plus classique, moins originale et moins caractéristique du peuple mandalorien, mais certainement beaucoup plus redoutable et efficace. 
Cette nouvelle réforme militaire impliquait des grades nouveaux, répartis au nombre de trois et de façon très basique. 

On avait tout d’abord le soldat de base, appelé simplement « Néo-Croisé ». La très grande majorité des recrues non mandaloriennes en faisait partie. 
Puis venaient les hommes de confiance du Mandalore : les Chefs de Ralliement Néo-Croisés (Neo-Crusaders Rally Masters). Guerriers mandaloriens d’origine ou vétérans ayant prouvé maintes fois leur courage, on leur attribuait des missions plus ou moins importantes. La plupart d’entre eux dirigeaient des groupes de Néo-Croisés sur les champs de bataille et veillaient à les surveiller et les motiver. D’autres avaient pour mission de former les nouvelles recrues aux arts de combat et aux traditions mandaloriennes. D’autres, plus minoritaires, se contentaient de tâches purement politiques et stratégiques. Bien qu’il conserva son armure de Croisé, Rohlan Dyre faisait parti de cette élite. 

Enfin, le Maréchal Néo-Croisé représentait la plus haute responsabilité militaire après MandaloreCassus Fett était le plus important d’entre eux. Leurs missions ne s’effectuaient pas sur le champ de bataille. Ils menaient directement l’effort de guerre aux côté deMandalore l’Ultime et étaient des conseillers très appréciés. Ils pouvaient également commander une quantité d’unités bien plus importante qu’un chef de ralliement, sans pour autant prendre part au combat, ou bien même être à la tête de l’administration d’un système conquis ou d’une zone en particulier. 
En marge de cette hiérarchisation du Néo-Croisé classique, on pouvait rencontrer des forces spéciales crées grâce à l’augmentation des effectifs. Les Troupes de Choc Néo-Croisés en étaient la principale composante. Les missions attribuées à ces unités étaient très ciblés. Elles agissaient principalement dans des zones méconnues où le danger n’était pas assez identifiable pour permettre l’envoi de soldats classiques. Elles ont été mises en activité après l’attaque dévastatrice de Serroco.



La fin et la renaissance

La fin des Guerres Mandaloriennes après la bataille de Malachor V marqua également la fin de cette puissante machine de guerre qu’étaient les Néo-Croisés. Ils s’éparpillèrent à travers la galaxie, agissant en groupe et retrouvant paradoxalement une activité nomade en tant que pilleurs et chasseurs.
Plusieurs années après les Guerres Mandaloriennes, le Mandalorien et mercenaireCanderous Ordo – de l’espèce humaine – décida de réunifier les Néo-Croisés sous l’impulsion de Revan, reconverti en Jedi. Ancien Croisé sous le commandement deMandalore l’Indomptable puis Néo-Croisé au temps de Mandalore l’Ultime, il reprit possession du masque du défunt Mandalore l’Ultime laissé sur Malachor V. Il devint ainsi le nouveau Mandalore et prit l’appellation de « Mandalore le Sauveur ». Les Néo-Croisés ayant entendu l’appel se réunirent sur la planète Dxun et sous la bannière du clan Ordo. Il fallut cinq années à Ordi pour parfaire cette réunification. 

Les Néo-Croisés prirent de nouveau part à un conflit entre Sith et Ancienne République, cette fois-ci du côté des Républicains. A la fin de la guerre, qui se termina par la victoire de la République, les Néo-Croisés retrouvèrent une certaine stabilité. La civilisation mandalorienne n’était pas prête de s’éteindre. 
En l’occurrence, les Croisés avaient définitivement disparu des rangs, mais leur souvenir restait fortement imprégné dans l’histoire et la tradition des Néo-Croisés.



Les Armures

A l’apogée du mouvement Néo-Croisé, tout guerrier mandalorien devait porter une armure standardisée, dont la forme et la couleur variaient en fonction du grade et du type d’unité. Ainsi les fantassins Néo-Croisés étaient dotés d’une armure de couleur bleu unie. Les Chefs de Ralliement portaient une armure identique mais de couleur rouge et les maréchaux avaient droit à une armure aux teintes dorées qui mettait en valeur le prestige du grade. Quant aux Troupes de Choc, leur combinaison était différente et spécifique. Elle était adaptée aux conditions extrêmes, comprenant notamment des systèmes de survie plus évolués – notamment en ce qui concerne la capacité à contenir une plus grande quantité d’oxygène – et d’autres gadgets supplémentaires. 


Dernière édition par Maréchal Mando le Ven 13 Sep - 21:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Encyclopédie des Mandaloriens   Dim 18 Aoû - 11:52

Very Happy 
 
toujours un chouette boulot d'historien consciencieux !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Encyclopédie des Mandaloriens   Dim 29 Sep - 20:30

Jango Fett




Jango Fett est né sur la planète Concord Dawn, une planète associée aux Mandaloriens, dans une famille de fermier. Alors que son père assurait le rôle de Journeyman Protector et que les Mandaloriens étaient en pleine guerre civil, Jaster Mereel, actuel Mandalore, se cachait sur la planète afin d’échapper au groupe dissident des Death Watch. Leur chef Vizsla massacra les parents et la sœur de Jango, et alors que celui-ci fuyait, il fut sauvé par l’arrivée du groupe de Mereel qui recueillit alors l’orphelin pour l’élever selon les coutumes Mandaloriennes.
6 ans plus tard, Jango devint Commandant d’Escouade à la bataille de Korda 6. Cette planète se révéla être un piège des Death Watch et de leur leader Vizsla qu’ils pensaient avoir tué sur Concord Dawn. Jester Mereel fut trahi par son second Montross et tué par Vizsla qui prit ensuite la fuite. Jango devint alors le nouveau Mandalore et chassa Montross.


18 ans plus tard et 12 ans avant la bataille de Géonosis, Jango retrouva Vizsla sur la planète Galidraan, mais, seul face à tous lesDeath Watch, il dut s’enfuir. Et, alors qu’il venait de rejoindre son groupe, ils furent attaqués par des Jedi menés par Dooku. Face à la supériorité numérique des Jedi, il ne resta bientôt plus que Jango pour s’opposer aux sabres lasers. Dooku livra alors Jango au gouverneur de Galidraan qui le vendit comme esclave mais Fett put s’enfuir et retourna sur Galidraan récupérer son armure. Il poursuivit alors les Death Watch jusqu’à Corellia où il put enfin prendre sa revanche et la vie de Vizsla. Jango devint alors chasseur de primes.
Peu de temps après la Bataille de Naboo, il fut engagé par Dooku, sous le nom de Tyranus, afin de tuer le leader d’un syndicat du crime et cela en compétition avec Montross. Fett réussit à accomplir cette mission et à tuer son rival sur la 4ème lune de Bogden. Il y rencontra de nouveau Dooku qui lui proposa alors de servir de souche génétique à une armée de clones. Jango accepta contre une grosse somme (à peu près un million de crédits) ainsi qu’un clone non modifié qu’il éleva comme son fils et baptisa Boba.

Il s’installa alors dans un appartement de Tipoca City, et continua son activité de chasseur de primes mais prenant moins de contrat. Il passait la plupart de son temps sur Kamino à s’occuper de l’éducation de Boba et à perfectionner le programme d’entraînement des clones. Il recruta également 100 sergents afin de s’occuper de l’entraînement des commandos clones, 75 d’entre eux étant Mandaloriens (dont une majorité d’anciens Death Watch). Ces hommes furent connus sous le nom de Cuy’val Dar qui signifie enMando’a « ceux qui n’existent plus ».
Tyranus lui confia la mission de tuer le Sénateur Padmé Amidala lors de sa venue à Coruscant, mission que Fett sous-traita à laClawdite Zam Wesell. Mais celle-ci échoua et Jango n’eut d’autre choix que de l’achever pour que les Jedi ne puissent remonter jusqu’à lui. Mais le Mandalorien avait sous-estimé les capacités d’Obi-Wan Kenobi et celui-ci le retrouva sur Kamino. Après un bref combat sur la plateforme d’atterrissage de son vaisseau, le Slave 1, Jango s’enfuit avec son fils sans savoir que le Jedi avais placé un traceur sur sa coque. Fett pensa enfin s’être débarrassé d’Obi-Wan après leur affrontement dans le champ d’astéroïdes deGéonosis. Lorsque l’armée de deux cents Jedi attaqua dans l’arène afin de secourir Obi-Wan, Anakin et Padmé, Jango tua Coleman Trebor pour protéger son employeur Tyranus, mais trouva la mort lorsque la lame du sabre de Mace Windu le décapita.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Encyclopédie des Mandaloriens   Dim 29 Sep - 21:12


  Jango Fett ! Une figure mythique !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Encyclopédie des Mandaloriens   

Revenir en haut Aller en bas
 
Encyclopédie des Mandaloriens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mandalore et les Mandaloriens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{FJA} French Jedi Academy :: Encyclopédies-
Sauter vers: